Our Blog

VPIP définition poker Lexique poker : définitions, glossaire poker

Autour de 30 c’est une valeur standard.En dessous, le joueur ne vole pas assez ou alors uniquement avec de bonnes mains. Abréviation de Head-Up Display, un HUD est un affichage qui se superpose à celui de votre table de jeu, et qui reflète, main après main, l’évolution des statistiques que vous avez choisi d’afficher. Je suis un joueur hyper LAG gagnant (je dirais même, “surfant”) sur la NL10 SH de PokerStars.fr (winrate 35bb/100 en jouant 3 tables, échantillon de 40khands environ).

  • Comme on l’a vu dans cette section, le nombre d’occurrences augmentera plus rapidement avec le nombre de mains distribuées pour la statistique de 3bet.
  • De ce que je comprends de la réponse de jUz@m, il n’est pas possible de construire cette relation de manière simple.
  • Abréviation de Head-Up Display, un HUD est un affichage qui se superpose à celui de votre table de jeu, et qui reflète, main après main, l’évolution des statistiques que vous avez choisi d’afficher.
  • Leur argent est sans doute le plus facile à gagner à cause de leur style large et passif digne d’un samedi soir trop alcoolisé.
  • L’occasion de mettre le doigt sur de nombreuses fausses idées…

En automatisant des tâches telles que la gestion de la banque de temps, la mise en place de raccourcis, la gestion des listes d’attente, l’ouverture des tables et bien plus encore. Le fait de voir vos mauvaises et bonnes stratégies devrait vous aider à améliorer vos prochaines parties. Après une session online, vous pouvez avoir envie de revoir une ou plusieurs mains qui vous ont posé problème. Les rooms autorisent l’utilisation des trackers à partir du moment où ils ne font qu’utiliser des données que vous avez glanées au cours de vos sessions de jeu. J’imagine qu’un joueur aussi talentueux et gagnant (même en NL10) a du se faire repérer un minimum et affoler les trackers.

Poker Hand Calculator For Poker Ranges

Plus le gap est grand entre le VPIP et le PFR, plus le joueur est susceptible de défendre. Beaucoup de joueurs regardent ces nombres et pensent seulement à la fréquence à laquelle un joueur joue ou s’il relance souvent. Je ne regarde pas seulement leur tendance à call pré-flop, j’observe leur tendance sur toutes les streets. J’ai des statistiques pour savoir à quelle fréquence un joueur fold face à une relance pré-flop, sur la turn et sur la river. Je peux évaluer non seulement leur tendance à call pré-flop, mais aussi leur tendance à fold face à un continuation bet et à quelle fréquence ils vont fold si je sur-relance après qu’ils ont relancé.

  • Ainsi, si vous ouvrez à 2,5 big blinds et que vos adversaires continuent de 3-bet à 11 ou 12 big blinds avec la même range, cela crée certains avantages et désavantages.
  • Je peux évaluer non seulement leur tendance à call pré-flop, mais aussi leur tendance à fold face à un continuation bet et à quelle fréquence ils vont fold si je sur-relance après qu’ils ont relancé.
  • De plus, si à peu près tout joueur régulier connaît les “bons chiffres” pour les VPIP/PFR, les pourcentages standard de squeeze ou de W$SD sont plus mystérieux pour le commun des joueurs.
  • Le HUD ne vous donne que des informations pour appuyer votre décision.

Un joueur qui ouvre trop de mains en début de parole va souvent jouer hors de position. Inversement, un joueur avec un PPA trop élevé peu être exploitable dans la mesure où il ouvre trop de mains marginales en fin de parole. Ranges d’ouverture UTG Ici, on ne peut pas se contenter d’un simple pourcentage. Il faut plonger dans votre base de données et voir quelles types de mains tel joueur ouvre UTG.

% de fois que le joueur va à l’abattage lorsqu’il a vu le flop

Tu peux télécharger PokerStove et te rendre compte à quoi correspond le top 10%, top 20% des mains, etc … Deja si le VPIP et le PFR t’aide (en fonction du nombre de main ) de classer un joueur entre large/serré passif/agressif c’est déja pas mal… Les différentes améliorations apportées aux trackers, les logiciels d’aide à la décision, permettent à présent de connaître non seulement le PFR total mais aussi le PFR par position. Sans plus attendre, tournons donc notre regard vers les 20 stats les plus utiles concernant le PFR.

Cette première partie traite du jeu préflop, avant que soient abordées les autres streets dans les parties suivantes. Malheureusement, ce genre d’approximation est rarement acceptable. Je ne compte plus le nombre de joueurs que j’ai par exemple catalogués «serrure», sur parfois plusieurs centaines de mains, avant de finalement me rendre compte articles sur lucky8 qu’ils ne l’étaient pas du tout (serrés). On traverse tous des passes sans jeu, qui peuvent durer très longtemps. La tendance générale des joueurs est de 2nd barrel trop peu souvent. Si votre adversaire a 2nd barrel les deux fois ou il a eu l’occasion en 100mains, la probabilité est forte qu’il ne respecte pas la tendance générale.

HUDの主要スタッツ⑤

Les joueurs qui ont un range de 3-bet large peuvent être payés avec une range plus large ou on peut aussi augmenter la taille de l’open-raise pour compenser. Cela rend le 3-bet moins attractif pour votre opposant et vous donne souvent une meilleure cote pour suivre quand vous êtes face à un 3-bet. La réponse aux 3bets Certains joueurs ont une tendance à trop suivre ou trop 4-bet face à un 3-bet, ce seront donc les joueurs à 3-bet en priorité. Globalement, un pourcentage de “Fold face à un 3-bet” supérieur à 72% est trop élevé – et trop bas si inférieur à 52%. Ces chiffres sont facilement disponibles dans un HUD et la plupart des gens connaissent les “bons” pourcentages. L’idéal est de commencer par faire une liste des joueurs que vous croisez le plus souvent à vos tables et plus particulièrement ceux qui n’ont pas leaks apparents.

  • Quelles sont les plus grosses erreurs que vous observez chez les joueurs qui sont débutants avec un HUD ?
  • Alors laquelle de ces deux statistiques sera fiable le plus rapidement.
  • Le HUD enregistre automatiquement les mains dans un format facile à visualiser pour que vous puissiez les revoir par la suite.
  • Après une session online, vous pouvez avoir envie de revoir une ou plusieurs mains qui vous ont posé problème.
  • S’il fait un continuation bet 90% du temps, vous savez que c’est un joueur agressif sur le flop.

Cette statistique va être fortement influencée par la variance et vous n’avez aucun moyen d’en retirer une tendance. De ce que je comprends de la réponse de jUz@m, il n’est pas possible de construire cette relation de manière simple. Retrouvez 30 conseils gratuits qui vous permettront de vous initier et pouvoir faire bonne figure à votre prochaine partie. Un logiciel supplémentaire, que je recommanderais, est TableNinja II, qui est disponible pour les deux programmes. TableNinja II vous fait gagner du temps lorsque vous jouez sur plusieurs tables.

Statistiques poker : les styles de jeu atypiques

Le nombre de statistiques que l’on peut trouver dans un HUD ou un tracker est impressionnant. Je ne vais me concentrer que sur les statistiques les plus importantes, selon moi. Pour la majorité de celles-ci vous tomberez sur leur définition en cliquant sur leur nom. Récolter des statistiques sur le jeu de votre adversaire est nécessaire mais pas suffisant. Les petites paires sont beaucoup facile à jouer qu’un axs postflop…

  • S’il est agressif avec un faible WTSD, il fait souvent se coucher les gens avant l’abattage.
  • Ces dernières années, les règles concernant les logiciels HUD ont été renforcées, mais cela a eu un impact sur les développeurs de HUD plutôt que sur les joueurs.
  • Le VPIP est une stat qui indique si le jouer est tight ou loose.
  • Savoir que votre adversaire est 20/15 n’est pas suffisant.
  • Si vous jouez sans tracker, vous allez appuyer votre jeu sur votre perception des choses.

C’est un voleur avisé qui saura voler les blinds et les pots postflop, choisissant les meilleures situations et sachant déguiser ses mains. ” Open Shove 9-14BB Limpers” indiquera le pourcentage de mains avec lesquelles ce joueur va mettre all-in avec un stack de 9 à 14 big blinds quand il y a des limpers avant lui. Cela permet d’affiner la lecture de la hand range (éventail de mains) adverse et donc de choisir la réponse la mieux appropriées. L’attention portée à la positionLe manque d’attention portée par un joueur sur la position dans laquelle il joue est un leak auquel il faut rester attentif. C’est le cas des joueurs qui ouvrent quasiment autant de mains UTG qu’au bouton. C’est un facteur important car vous voudrez jouer contre des joueurs qui ouvrent trop de mains hors de position.

Poker Table Position – ตำแหน่งบนโต๊ะโป๊กเกอร์

Plus le PFR d’un joueur est élevé, plus il manquera le flop car il relancera des mains marginales avant le flop. Si la statistique CB reste élevée, alors ils sont susceptibles de c-betting air souvent et sont donc exploitables. Ce type de joueur LAG (loose-aggressive, large agressif) aura parfois l’image d’un maniaque, lorsqu’il agresse la bulle, qu’il écrase un joueur faible ou domine la table. Mais c’est souvent un bon joueur qui agresse à bon escient et sait quand il doit changer de rythme.

  • Sur 100 mains jouées, la marge d’erreur sera de 10% maximum.
  • Et la maîtrise de ces statistiques peut faire une énorme différence dans votre espérance de gains.
  • Le HUD fournit des indications mais ne doit pas rendre aveugle.
  • Et pour ces chiffres, il faut jouer max 2 ou 3 tables, sinon tu maîtrises plus tes spots et tu spew trop facilement.

Mais la plupart des joueurs savent cela et il faut faudra être près à résister aux joueurs qui volent souvent depuis ces positions. Contre des joueurs qui maîtrisent lesteal/resteal, il sera avisé d’ouvrir plutôt avec des mains qui peuvent rester dans le coup même après un resteal. Si vous faites face à un joueur qui ne relance que 8% de ses boutons, il serait sage de songer à passer avec 9♥8♥. Généralement, un fish a des points faibles repérables assez facilement. A l’inverse, le joueur régulier est plus difficile à analyser – et ce travail est d’autant plus important que nous l’affrontons … régulièrement. Si vous jouez sans tracker, vous allez appuyer votre jeu sur votre perception des choses.

Le joueur LAG (VPIP 22-30 / PFR 17-

Le Squeeze Le squeeze rentre évidemment dans la catégorie des 3-bets mais mérite une attention particulière. Peu de joueurs aiment être confrontés à un squeeze et certaines précautions permettent de limiter ce type de configurations. La première est de moins ouvrir quand il y a beaucoup de callers/squeezers potentiels sont après vous.

  • Cela peut être considéré comme l’une des caractéristiques les plus importantes du HUD.
  • Un tracker de poker est un logiciel d’aide à la décision analysant en temps réel les styles et habitudes des joueurs à travers des données détaillées permettant d’optimiser vos chances de succès.
  • Voir une statistique de poker WTSD est utile, mais voir un nombre et comprendre pourquoi ils vont à l’abattage aussi souvent qu’ils le font est inestimable.
  • L’idée ici est de prendre un facteur spécifique comme le Facteur d’Agression Total et de voir le rapport avec d’autres indicateurs d’agressivité.
  • La différence entre le VPIP et le PFR représente la fréquence à laquelle un joueur limp ou call pré-flop.

Les joueurs réguliers apprécieront la convivialité de Holdem Manager 3. Si vous êtes un utilisateur de Mac, Poker Copilot 7 a été à la base conçu pour ce système. Si vous recherchez une solution en français car vous ne maîtrisez pas plus que ça la langue de Shakespeare, alors Xeester constitue la meilleure option au meilleur coût. Abonnez-vous à notre newsletter et recevez les dernières infos du monde du poker, nos meilleurs articles de stratégie et nos offres spéciales directement dans votre boîte mail. Un joueur qui ne relancerait que les paires d’As et paires de Rois servies, aurait un PFR inférieur à 1% (0,9% pour être précis).

Le PFR : Pourcentage de fois où le joueur relance.

Ils ont une statistique FC basse et une statistique F2 élevée. Il est évident que vous devez punir ce type de joueur en envoyant plus souvent des seconds barrels. Un joueur qui a un grand VPIP et un petit FC va voir beaucoup de flops et de turn. Cela peut indiquer que le joueur est un fish, mais s’il s’agit d’un reg, regardez son statut bet-when-checked-to. Si ce chiffre est élevé, alors vous avez trouvé un adversaire qui aime flotter. Tout ce qui est inférieur est très passif et tout ce qui est supérieur est très agressif.

\e